En quoi accepter ses Règles peut nous aider à aller mieux ?

Bonjour les Déesses,

Si je vous demande comment vivez-vous vos règles ? Etes-vous heureuse lorsqu’elles arrivent ? Vous me répondez quoi ?

Les règles ont toujours été vu comme quelque chose de pénible à  vivre, une malédiction en quelque sorte. Les avis sont même parfois extrêmes, certains qualifient les règles de sale et dégoûtant. Ces avis sont planter dans nos esprits de jeune fille et nous poursuivent toute notre vie.

Les règles ne sont pas sales

Les Règles ont été depuis des siècles occultés par les hommes et rejetés par les religions, en y associant des notions d’impureté; provoquant un malaise chez les femmes à ce sujet, voir même une honte. Il y a une chose que l’on imagine pas en proférant des choses pareilles, c’est que les règles font partie de la vie des femmes. Les règles rythment nos vies. Les règles sont les femmes !! Alors dire que les règles c’est sale et dégoûtant s’apparente à dire que nous les femmes sommes sales et dégoûtantes. Dans son livre Femmes si vous osiez, AUDE DE THUIN dit que l’absence des femmes à des postes de directions est dû principalement à leur manque de confiance en elles, en leurs capacités, et leur manque d’estime d’elles-mêmes. Mais comment ne pas se sous estimer, comment ne pas se désaimer lorsque le monde nous crie que nous sommes sales et dégoûtantes. Il y a vraiment de quoi ne pas s’aimer, pire il y a de quoi désirer de toutes ses forces ne pas être une femme.

Un outil puissant

L’arrivée des règles à l’adolescence et sa disparition à la ménopause marque des tournants importants dans la vie d’une femme. C’est par les Règles que nous donnons la place à notre féminité. En associant ses règles à la négativité, la femme entretient des pensées négatives envers elle et se prive de sa pensée créatrice. Etre femme c’est accepter l’arrivée de ses règles. Comment une jeune fille peut accueillir sa féminité sans connaissance exact de la signification des règles et leur valeur ?
J’ai entamé une réappropriation de mon corps en commençant par honorer ma féminité et donc mes Règles. C’est incroyable à quel point je me suis sentie confiante et sûr de moi. C’est comme si quelque chose de lourd, un fardeau m’avait quitté; mon esprit est plus clair et j’ai ce sentiment de maîtriser ma vie.
Car il faut savoir que notre corps vit tout un tas de transformation durant le cycle. Comprendre et observer ces transformations est un puissant outil de développement personnel. Faire un déni de ses règles n’a pour conséquence que de nous procurer du mal-être, et on sait combien la plupart des femmes sont mal dans leur peau.

 

En finir avec le déni

Toute femme devrait connaître son cycle, repérer son influence sur son corps, ses émotions et ses facultés. Il suffit pour cela de noter l’arrivée de ses règles, ainsi que les manifestations qu’elle observe entre deux périodes de Règles.

Il ne faut pas oublier que les Règles représentent notre statut de créatrice de vie. Il n’y a donc rien de plus naturel et sain que cet événement qui contribue hautement à la survie de l’humanité.

 

Aidez également les jeunes filles et les autres femmes à ne pas vivre dans la honte et le déni. Parlez de règles, de cycle et d’ovulation comme quelque chose de normal. Je vous fais confiance. La nature est merveilleuse et nous en sommes un bel exemple 🙂

À très vite

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *