Méthode pour une maison parfaite grâce au cycle menstruel : partie n°2

 

 

Vous avez mis en place dans le précédent article votre méthode d’organisation en fonction des potentiels que vous donne votre cycle menstruel.

Vous avez réfléchi aux aspects qui vous gênait, désencombré votre intérieur et mis en place une liste de tâches en accord avec votre rythme.

Nous allons voir aujourd’hui comment pérenniser cette nouvelle organisation et même aller plus loin.

 

Organiser sa maison selon les phases du cycle menstruel

 

Nouvelle phase créative

Décorer

C’est le moment de laisser s’exprimer votre créativité.

Vous avez désormais une organisation qui vous ressemble et vous pouvez vous en réjouir.

Harmonisez votre intérieur et faites-vous plaisir. Achetez une nouvelle déco, cueillez des fleurs de votre jardin ou achetez-en pour orner votre salon.

Pendant votre phase prémenstruelle, votre créativité est à son comble et ne demande qu’à s’exprimer.

Durant cette nouvelle phase il vous viendra peut-être des idées pour optimiser l’espace. Vous aurez envie de changer un meuble ou de tenter des rangements muraux pour plus d’espace.

Envie de créer un abat-jour, de créer des coussins, faire une guirlande, rajouter un cadre… allez-y ! La période prémenstruelle éveil en nous des besoins de changements et ne pas laisser ce besoin s’exprimer amène en nous des sentiments de frustrations qui peuvent s’exprimer par de l’irritation.

Je sais que le manque de temps peut mettre un frein à votre élan, mais ce n’est pas incontournable. Même avec un emploi du temps chargé il est possible de ce dégager du temps pour créer.

 

 

Phase contemplative

Faire le minimum

 

À une époque, malheureusement lointaine, les femmes lors de leur menstruations faisaient une pause durant laquelle elle prenaient soin d’elles. Celles qui étaient plus âgées initiaient les nouvelles au pouvoir de leur cycle menstruel. Un lieu était dédié et réservé à leurs retraites, dans lequel elles pratiquaient des rituels, massages et la transmission des savoirs par le biais de contes et de confidences.

Durant cette retraite, les autres femmes du village se chargeaient de prendre le relais des diverses tâches. Pour les femmes, leurs périodes menstruelles étaient un temps sans ménage, récolte ou travaux de la terre.

Il est regrettable que le déni des règles ai mis cette coutume au rang des oubliés.

C’est bien dommage ! Allez au boulot tous les jours, pas de répit pour nous. De tout façon ce sont des histoires de bonnes femmes qui n’ont rien à faire dans nos sociétés actuelles, hein ?

À défaut de reprendre nos places il n’en tient qu’à vous de décider de faire autrement.

Pendant cette période, le ménage doit être le cadet de vos soucis. Le corps subit des bouleversements et use beaucoup d’énergie.

Du repos et des tâches ménagères faites au minimum sont l’assurance de vivre sa phase menstruelle dans de bonnes conditions.

Continuez à suivre vos routines, mais les zones seront à faire au minimum. Laissez vos serpillères au placard, un coup d’aspi ou de balai suffira amplement.

 

Voici mon planning de ménage pendant ma période menstruelle 🙂

 

Je me doute que c’est difficile à faire, car il y a la crainte de se laisser déborder si on lâche un peu du laisse. Pourtant c’est cet équilibre qui permet de vivre son organisation sereinement et d’équilibrer son bien-être. Être toujours sous tension mène à la fatigue sur le long terme.

Accepter le temps d’arrêt de la phase menstruelle, c’est aussi s’ouvrir au temps des questions. Est-ce que cette nouvelle organisation me comble totalement, y a t-il des réaménagements à effectuer.

Peut-être que votre nouvelle organisation ne répond pas à vos attentes, vous avez mis la barre trop haut ou les fréquences ne sont pas adaptées à votre vie. Vous pouvez pendant la phase menstruelle réfléchir aux réajustements adéquats.

 

Phase dynamique

Suivre son planning

Vous êtes pleine d’énergie et opérationnelle pour rattraper les tâches que vous avez laissé en suspend durant vos règles menstruelles

Continuer le désencombrent : si vous avez opté pour le désencombrement pièce par pièce occupez-vous des pièces qu’il reste à soulager.

Suivre le planning et ne rien lâcher en ce qui concerne les routines.  À mon avis les routines sont les points essentiels qui permettent de ne pas se sentir dépassée. Donc quelque soit la phase du cycle menstruel, les routines y ont toujours leur place.

 

 

Phase expressive

Partager

Et si vous profitiez de votre élan de communication apporté par la période d’ovulation pour solliciter le soutien des membres de la famille.

Durant vos menstruations les autres membres de la famille peuvent intervenir et prendre un peu le relais pour vous soulager. Mais il n’est pas choses aisées d’obtenir de l’aide de personnes qui n’ont jamais mis le nez dans le ménage.

L’idéal serait de les mettre à contribution régulièrement et c’est ce que vous préparerez pendant la phase expressive.

Questionnez-vous sur vos besoins réels et la manière dont votre conjoint et vos enfants pourraient participer

Organiser une réunion de famille est un bon moyen d’associer tout le monde. Il permet également de permettre à tous de donner son point de vue et de proposer des idées. Il faut aussi savoir accepter que les autres ne fassent pas comme nous

La période ovulatoire est propice pour vos échanges ciblés avec les autres. C’est donc le bon moment pour discuter de votre nouvelle organisation avec les autres membres de votre famille.

Pour parvenir à les associer aux tâches, discutez avec eux, interrogez-les sur leur point de vue, leurs besoins et leurs attentes.

J’ai vécu pendant des années le ménage comme une sacrée contrainte et à certains moments j’en voulais à mon entourage pour leur manque de soutien. Lorsque j’ai commencé à mettre en place ma nouvelle organisation, j’ai préparé une table ronde avec mes enfants et ensuite une discussion en tête à tête avec mon conjoint. Avec mes enfants je leur ai dit qu’il y avait des soucis avec leurs jouets, que ça m’embêtait énormément qu’il y ai un tel désordre. Je leur ai ensuite donner la parole en leur demandant de me proposer des solutions pour un mieux vivre.

Et quand on demande, on a !! Ils ont proposé d’avoir plus de caisses pour ranger, mon plus grand à avouer que certains de ses jouets ne lui plaisaient plus. Ils se sont arrangés avec mon 2e qui s’avérait être intéressé. Ma fille m’a gentiment dit « moi je vais ranger ma chambre tous les jours pour t’aider ma p’tite maman » <3 .

On a discuté également des tâches ménagères auxquelles ils pouvaient participer en sachant qu’ils mettent déjà la table à tour de rôle. Mon 2e a proposé d’avoir un jour attitré pour mettre son linge à la machine « comme ça ça n’arrivera plus que je cherche partout un pantalon avant d’aller à l’école ! »

Oui j’avoue, mon organisation était tellement chaotique que mes enfants parfois n’avaient plus rien dans leur placard. Ahhh mère indigne !!!

Mon mari qui lui, s’occupait déjà de son linge, s’occupe désormais de la vaisselle du soir et m’aide à ranger la maison avant de se coucher. Ramasser les jouets laissés par le p’tit dernier, remettre les coussins du canapé, plier le linge; maintenant nous faisons toutes ces tâches à deux.

La phase expressive est vraiment le moment idéal pour partager nos objectifs, récolter de l’aide et travailler mutuellement.

 

Vous pouvez télécharger dans l’espace privée le guide des tâches ménagères accessibles selon les âges et compétences de chacun.

 

 

 

Mes conseils pour optimiser son organisation et avoir une maison parfaite s’arrête ici. C’est un guide sur deux cycles. Le premier servant à faire le point sur sa relation avec le ménage, à mener une réflexion approfondie de ses besoins réels et à la création d’un planning des tâches. Le deuxième cycle lui, permet de faire les réajustements nécessaires et à harmoniser son intérieur sur le plan spatial et relationnel.

 

J’espère qu’il vous sera utile et j’attends les retours que vous me ferez en laissant un commentaire juste en bas de l’article.

 

Avec tout mon amour,

Quéta

 

 

2 commentaires sur “Méthode pour une maison parfaite grâce au cycle menstruel : partie n°2

    1. Oui le cycle menstruel fait partie intégrante de la vie d’une femme et peut être un allié de taille dans le quotidien.
      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *